Printemps 1399 : Sales Temps en Iran

Spring 1399, coronavirus, covide-19
Avec la bénédiction des ayatollahs, le covid-19, a été autorisé à répandre plus de misère. Que 1399 soit le précurseur d'un nouveau siècle brillant.
[rank_math_breadcrumb]

Nos remerciements vont aux milliers d’agents de santé et aux petites mains en Iran et ailleurs. Ils scellent ensemble nos sociétés, aujourd’hui, comme demain.
Demandons des comptes à nos leaders.

A.A.

1398 : Sale Année pour Iran

Nous avons eu une très mauvaise année 1398: inondations, tremblements de terre, troubles sociaux.
Ensuite, avec la bénédiction des ayatollahs, le coronavirus, covid-19, a été autorisé à se propager et répandre plus de misère et de mort.

Cependant, nous aurions pu surmonter ces difficultés avec moins de mal pour chacun de nous si nous avions travaillé ensemble, réfléchi et résolu.
Si nous avions:

  • enterré le maudit Velayat-e Faqih ;
  • envoyé Ali Khamenei à la prison d’Evin pour le reste de sa vie;
  • emprisonné la gériatrie islamiste dans les cellules voisines;
  • donné des serpillières à Hassan Rouhani et à ses pitoyables ministres pour nettoyer leurs saletés, comme ils le font aujourd’hui.

Le monde est en déroute. Nous devons aspirer à la solidarité et y travailler. Nous avons besoin d’informations, de transparence, pas d’excréments religieux, de superstitions et de sectarisme.

Nos misères proviennent des hommes rapaces, producteurs de théories du complot et d’ennemis. Ils ne sont certainement pas des fabricants d’amis ou aiment à regarder une jacinthe devenir une fleur magnifiquement parfumée.

Les inondations, les tremblements de terre, le covid-19 auraient pu faire moins de dégâts si nous avions eu des hommes et des femmes compétents à la tête du pays. Tant que nous laisserons le plus de crétins et de menteurs qui se soient rassemblés pour nous diriger, nous ne pouvons pas être une grande nation comme nous le prétendons.

C’est plus de quarante ans que nous essayons de survivre avec ایرانی بازی Irani Bazi, et de résoudre aucun problème soit en prétendant qu’ils n’existent pas ou en les enveloppant dans plus de mensonges de notre propre création, les Ta’arofs.

Aujourd’hui, nous sommes tous touchés par covid-19 et notre vie a radicalement changé. Nous devons rester ensemble à la maison, soutenir les autres dans notre quartier.
Une fois que tout est terminé, stimulés, nous pourrions mobiliser des millions de personnes à travers le pays.
Tel a été le message de Nowruz, un nouveau jour, depuis des temps immémoriaux.

Nous devrions grandir, tolérants et unis en 1399, juste à temps pour 1400.
Que 1399 soit le précurseur d’un nouveau siècle brillant.

table des matières

Plus:

Carnets d'Iran, couverture
Janus et la peur de la démocratie

La langue de bois, Ta’arof, et la peur de la démocratie et la liberté, nous forcent à porter le masque de Janus et à opter pour la simplicité du despotisme.