Résister à la théocratie et l’Islam politique

Justice Iranienne Basée sur la Charia

La justice en Iran
La justice iranienne, basée sur la Charia, réside dans les vastes réseaux de gents corrompus avec un intérêt à maintenir la tyrannie.
[rank_math_breadcrumb]

La justice iranienne est basée sur la Charia. Depuis 1979, les tyrans de la Révolution islamique ont introduit et poursuivi la Charia dans la dictature du Velayat-e Faqih.
La réponse du peuple a été le déni des réalités et l’obéissance silencieuse. La justice iranienne réside dans les vastes réseaux de gents corrompus avec un intérêt à maintenir la tyrannie.

La démocratie, avant d’être adopté dans les institutions, est ancrée dans les mentalités. Elle est une force intérieure qui rejette le despotisme à tous les niveaux, domestiques et politiques. Elle est un état d’esprit qui respecte le libre arbitre et le compromis. Elle ne se met pas en place en trichant avec les traditions réactionnaires pour se sentir en sécurité.

La démocratie vient quand la majorité la réclame avec force et agit pour l’obtenir.

La démocratie est construite quand l’empathie et la solidarité remplacent l’apathie, l’égoïsme sectaire et le dogmatisme religieux.
Un Iran démocratique doit encore être conçu et nourri.

[irp posts=”1145″ name=”Boycottez Les Elections Iraniennes”]

table des matières

Plus:

Académiques en Iran? Des mauviettes.
Académiques et mauviettes en Iran

L’Acrobate est le portrait des académiques et mauviettes: Sans vocation, marchant sur sa tête, à côté de ses pompes et dans le sillage du Führer, Khamenei.

Iran et sa gerontologie

Avec une sagesse pour inventer le fil à couper le beurre en Iran, deux fois millénaire, les pires conservateurs vieux et têtus comme des bourriques commandent.

Iranian Média: Je Ne Suis PAS Charlie
Je NE suis PAS Charlie: Media en Iran

Je Ne suis PAS Charlie: La réaction des médias en Iran aux assassinats de Charlie Hebdo. La solidarité n’a pas sa place dans le journalisme ayatollah-esque.