Carnets d'Iran

un livre contre l'Islam politique

Carnets d'Iran, Albertine Ahmadi
Carnets d'Iran a été publié en 2010. À ce jour, nous ne changerions rien au contenu. Notre regret est que la situation intérieure de l'Iran n'a cessé de se détériorer.

Carnets d’Iran est un plaidoyer contre le despotisme islamique, un récit de l’islam politique qui scrupuleusement décrit la répression du pays – et pourquoi son peuple, en plus de quarante ans, a failli à changer la tyrannie.

L’Iran souffre d’une réputation immonde (parfois injustifiée) sur la scène mondiale, ceci depuis des décennies. Les commentateurs occidentaux ont souvent décrit un État médiéval et ultraconservateur construit sur la tyrannie religieuse et la Charia, tandis que des hommes politiques tels que George W Bush qualifièrent le pays de manière infâme comme faisant partie d’un « axe du mal ».

Donald Trump, le 45e présidant des États Unis, considéré comme une aberration politique, s’est retiré de la JCPOA, et promit étouffer la République Islamique de l’Iran. Malheureusement, la liste des présidents des USA n’est qu’un chapelet d’aberrations : la sagesse leur a fait défaut.

Que fera le 46e président, Joe Biden?

À l’ère du numérique, où les nouvelles vieillies de quelques heures sont déjà obsolètes, Carnets d’Iran peut paraître au mieux daté et au pire antédiluvien.
Cependant, les mentalités humaines ne changent pas du jour au lendemain. Nous sommes toujours pris au piège d’un tempérament destructeur.

Votre exemplaire de Carnets d'Iran se trouve chez:

Islam Politique et Apathie

Au-delà de la rhétorique partisane...

Mais au-delà des sanctions économiques et de la rhétorique politique égoïste, comment est la vie quotidienne pour le peuple – ceux qui sont le plus touchés, aussi bien par les sanctions que par le régime oppressif?

Carnets d’Iran n’hésite pas à décrire de manière transparente le despotisme islamique du pays, et les raisons pour lesquelles le peuple a échoué à faire quoi que ce soit à ce sujet.
Ayant vécu tant en Iran qu’en Europe, l’auteure est critique également le rôle joué par les gouvernements occidentaux qui permettent et même encouragent le système répressif actuel.

Un lecteur a eu ce commentaire: […] Je connais moi-même plusieurs Iraniens et ce livre a abordé de nombreux points quelque peu risqués que je voulais leur poser mais dont je n’ai jamais discuté avec eux. En particulier, les questions relatives aux valeurs démocratiques et à la manière dont l’avenir sont perçus par la population générale en Iran. […]

Ceci est la quête fondamentale de Carnets d’Iran repris dans les articles depuis 2012.

Albertine Ahmadi