Société

A la société iranienne manquent les premiers des biens précieux et rares: la liberté et l’exercice du libre-arbitre. Un tyran seul, il n’est pas besoin de le combattre, ni de l’abattre. Il est défait de lui-même pourvu que la société ne consente pas à sa servitude. Il ne s’agit pas de lui ôter quelque chose, mais de ne rien lui donner.

l'Iranienne, Maurice Bigio
Livre

Iranienne de Maurice Bigio

Avec «L’Iranienne» de Maurice Bigio nous vivons la réalité de l’hypocrisie de la dictature théocratique . Le roman de Maurice Bigio est un miroir de la société Iranienne.

Read More »
Banalité du mal par Khomeini
Banalité du mal

Banalité du mal

Iran est un pays théocratique dans lequel la banalité du mal est ancrée. L’Islam politique, despotique,se nourrit de la corruption et du favoritisme.

Read More »