Société, Média, Culture

La culture iranienne persane n’a jamais été qu’un drapeau dominateur signalant les symptômes d’un passé et d’un présent divisés et diviseurs. L’unique facteur de l’unité du pays est la soumission au despotisme persan.
Les diasporas iraniennes sont déconnectées, invisibles, chargées de méfiance et de suspicion. L’Iran est irrigué de sang, ce n’est pas le moment d’être apolitique ou dépeindre un Iran qui n’existe que dans nos mémoires déformées et les récits oraux de la famille.

Les médias iraniens, piteux voire fétides, n’ont aucun sens de l’honnêteté et du courage. Ils ne ressentent aucun sens du devoir envers les lecteurs et la communauté. Leur loyauté va à la propagation des mensonges des ayatollahs.

À la société iranienne manquent les premiers des biens précieux et rares: la liberté et l’exercice du libre-arbitre. Un tyran seul, il n’est pas besoin de le combattre, ni de l’abattre. Il est défait de lui-même pourvu que la société ne consente pas à sa servitude. Il ne s’agit pas de lui ôter quelque chose, mais de ne rien lui donner. Nous avons tout donné à notre guide suprême, Valiy-e Faqih

Une meilleure connaissance du pays et l’acceptation de tous dans la diversité ouvrent le chemin à la solidarité combative pour le bien de tous.

Eugénisme
Addiction

Eugénisme à l’iranienne

Eugénisme en Iran: Stérilisation pour les sans-abri, prostituées et droguées est proposée pour combattre le mal. La théocratie est fascistoïde.

mentalité, obéissance et flatterie
Démocratie

La mentalité: obéissance et flatterie

Iran: face à la force supérieure, Velayat-e Faqih réactionnaire, l’obéissance enrobée de flatterie crasse, prévaut. La mentalité est tueuse de la démocratie.

Despotes Iraniens
Despotes

Despotes iraniens: envoyons des emails

Despotes Iraniens : A vous de leur poser des questions… Nous leur avons déjà posé quelques questions peu aimables pour leurs politiques. Pas de réponses.

Banalité du mal par Khomeini
Banalité du mal

Banalité du mal

Iran est un pays théocratique dans lequel la banalité du mal est ancrée. L’Islam politique, despotique,se nourrit de la corruption et du favoritisme.

Janus

Moucharder, un sport national – II

Le Janus bifron: en Iran, moucharder est un sport national. L’hypocrisie est synonyme du pragmatisme pour survivre et se conformer à Amre – be Ma’aroof.

Resisting theocracy in Iran
Amre be ma'aroof

Iran Moucharder Sport National

En Iran, moucharder est un sport national. L’hypocrisie permet de se conformer à Amre -be Ma’aroof. Qui met à jour le catalogue du bien ou du mal?

Chronicles-from-iran-Heading-V3

We use cookies to improve our site for you. You can find more information in our data protection declaration. We do not collect personal data.